Op Oloop

Juan Filloy

18,00

« Si l’on rage d’avoir mis tant de temps à découvrir Juan Filloy, on se console en songeant au plaisir d’avoir encore vingt-six livres de lui à découvrir. » — Le Monde

« En somme, comme père Ubu, Op Oloop fait de la géométrie – une géométrie forcément oblique. » — Art Press

«Op Oloop séduit aujourd’hui par son exubérance verbale et sa tendresse surréaliste. » — Lire

«Écrit dans les années 30, il se lit avec l’accent de Salvador Dali et les images de Luis Bunuel en tête. » — Télérama